Mon valentin, du luxe…

Oui, je sais, la Saint Valentin, c’est commercial, capitaliste, bouark, c’est l’essence du Mal™ à l’état pur, faut sacrifier Falxo, toussa…

Mais voilà, j’entends ceux qui disent “bouh c’est nul, ça sert qu’à vendre des cartes nunuches et des coussins en forme de coeur avec un chiot mignon brodé dessus” ou encore “Je vous déteste tous bande d’enfoirés vous n’avez pas le droit d’etre heureux et encore moins de le montrer puisque moi je suis seul(e)”, mais j’entends aussi ceux qui disent… ben qui disent “je t’aime”.

Parce que voilà, crotte, marre, les raleurs, les éternels mécontents, les chouineurs et la ligue nationale de l’anti-tout-ce-qui-s’achete, vous me saoulez. Y’a pas besoin d’acheter quoi que ce soit, on n’est pas obligé de sortir manger au resto ou de se vetir de sa lingerie la plus inconfortable pour feter son amour. Mais merde, si on en a envie je ne vois pas pourquoi on ne le ferait pas !

De plus en plus je vois les gerbeurs dénigrer le moindre geste public d’affection, c’est décidément un effet de mode que de cracher sur le premier qui offrira des fleurs ou qui écrira un poème à sa dulcinée, tout ça parce qu’être célibataire c’est tendance et que le moindre achat superflu fait de vous un acteur du capitalisme rampant qui pourrit notre société ma bonne dame, et la poésie, tout le monde sait que c’est que pour les bobo et les tapettes… Merde.

Mon amour à moi, il ne me coute rien, je le fête tous les jours, je n’attends pas les jours spéciaux pour faire un cadeau ou l’inviter au resto, je lui dis “je t’aime” mille fois par jour, mais si mon banquier n’était pas déjà au bord du suicide, j’offrirais à mon homme tous les coeurs en peluche d’Ikea, et un yacht en prime, pour aller avec l’île déserte que je compte lui acheter l’année prochaine. Je claquerais jusqu’à mon dernier rond pour lui acheter plein de betises commerciales gniangnians et sans intéret et la maison immense qu’il faudrait pour les ranger dedans… Noël, pâques, chandeleur, la St Valentin, on s’en tape si c’est commercial, si c’est une excuse pour feter les gens qu’on aime !

Et p’tet qu’un jour, avec un peu de chance, on me fetera la fête des mères.

4 Reponses to “Mon valentin, du luxe…”

  1. reg Says:

    l’île c’est avec l’option *le lot avec habititation* j’éspére ;) ;)

    Je t’aime ma chérie Poukaï adorée (l)

  2. tiff/terf/truc Says:

    Comme je le disais sur un forum : moi je dis oui à la st valentin, et oui aux autres jours pour dire “je t’aime!” .
    M’en fou , j’ai pas un rond , j’ai pas une tune, mais mon chéri aura un cadeau fait de mes mimines!
    Comme les jours ou j’ai envie de lui offrir des petits mots d’amour tout joliement venant uniquement de mes mains!
    Alors, ouai, pareil si j’avais des tunes, pour la st valentin, je serai foutu de lui acheter tout ce que tu as déjà cité, et puis tout le reste, et puis même l’intégralité des stocks de “WII” présentes dans le monde , et puis aussi une opel machin truc, et puis une lamborghini, et puis même tout les stocks de papiers a lettre avec un gros coeur rouge niais a souhait, m’en fout! :p

    Plus sérieusement, que ce soit une fête commerciale, m’en fou , ca me fait une raison DE PLUS pour lui dire que je l’aime!

    Alors d’ailleurs: je l’aime , enfin : je t’aime lancy! :p

    Et pis en plus, c’est vrai d’ailleurs: c’est quand on est seul qu’on veut pas le fêter, et c’est quand j’ai pas un rond que je dis juste a maman “bon , je te souhaite une bonne fête mais stou parce que d’abord, c’est une fête petiniste! :p” mais en fait, ca me saoule de rien lui offrir dans ces cas là , pétiniste ou pas! :p c’est ma maman, et y a un jour par an ou on peut lui dire ENCORE PLUS qu’on l’aime.

    Bref, commercial ou pas, tout pretexte est bon pour rajouter une louche à nos déclarations d’amour ( a notre mère, a notre nain, a notre vampire , a mamy , papy, papa, le chien et le poisson rouge!) na!

  3. Ptinou Says:

    Bah finalement, vous avez retenu ce qui est important dans l’histoire: vous aimer! Le reste…….

  4. Faerandel Says:

    À la Saint-Valentin, on a profité que nos deux toulousains étaient absent pour s’offrir… une bonne cuite ! Deux excellentes bouteilles de rouge, dont un Saint-Amour, avec un petit repas sympa. On a mangé, beaucoup bu et surtout beaucoup rit !

    Je sais : certains trouveront ça moche, bête ou nul. So et moi, on est très contents : on a eu une Saint-Valentin qui nous ressemble ! (après tout, initialement, on a tout de même fait connaissance autour d’un pack de bières…) :-D

Toi aussi, tu veux dire une betise ?

Tu dois t'identifier pour me dire une betise.